Questions fréquents

    Questions fréquentes

    • Puis-je demander une indemnisation pour les dépenses supplémentaires entraînées par la perturbation de vol (hôtel, nouveau billet, repas, etc.) ?

      AirHelp couvre actuellement les perturbations de vol clairement définies par le règlement européen EC 261 et par le code américain des règlements fédéraux. Cela comprend des montants d'indemnisation définis pour tout retard, annulation et refus d'embarquement pour les vols européens et pour tout refus d'embarquement pour surréservation pour les vols américains. Si les passagers peuvent introduire directement des demandes d'indemnisation supplémentaires auprès de la compagnie aérienne pour des dépenses liées aux perturbations de vol, la loi est moins claire sur les détails et laisse une grande partie des décisions à la discrétion des compagnies aériennes. Les passagers doivent pouvoir documenter les dépenses et prouver la responsabilité de la compagnie aérienne. Les passagers des vols internationaux peuvent introduire une demande d'indemnisation en vertu de la convention de Montréal pour le remboursement des dommages, y compris les frais engagés suite à des perturbations de vol. Les passagers européens doivent prendre acte que la loi européenne exige des compagnies aériennes le paiement des dépenses liées aux repas et boissons consommés au moment de la perturbation dans bien des circonstances.
    • Les vols en correspondance entraînent-ils des différences d'éligibilité en matière de perturbation de vol ?

      Dans certains cas, une perturbation de vol, qui, seule, ne serait pas normalement éligible à une indemnisation, peut être couverte grâce à des vols en correspondance. Par exemple : vous effectuez un vol depuis l'Europe vers les États-Unis sur une compagnie aérienne américaine avec une escale aux États-Unis. La première partie du voyage, effectuée depuis l'UE vers les États-Unis, est évidemment éligible à indemnisation, en vertu du règlement européen EC 261. Le deuxième vol (entre les deux villes américaines) pourrait également être couvert, si les deux vols sont effectués par le même transporteur et font partie de la même réservation de vol (sous un numéro de référence de réservation unique). Pour plus d'informations, consultez les pages « Apprenez-en plus sur vos droits » relatives au règlement EC 261. En cas de doute ou pour toute question concernant l'éligibilité de votre vol perturbé, la manière la plus rapide de la vérifier consiste à utiliser la vérification d'éligibilité d'AirHelp en saisissant vos détails de vol.
    • Puis-je demander une indemnisation pour un vol qui a été payé par mon employeur ?

      L'indemnisation revient au passager et non à la personne morale ou physique qui a payé pour le billet. Si vous subissez un retard sur un voyage d'affaires, vous pouvez demander une indemnisation en tant que passager.
    • Un vol perturbé datant de plusieurs années peut-il être éligible à une indemnisation ?

      Si vous avez subi un vol retardé, annulé ou surbooké au cours des trois dernières années, vous avez peut-être droit à une indemnisation. Envoyez les informations sur votre billet d'avion à AirHelp, nous nous occupons du reste.
    • Quels sont les pays et les compagnies aériennes qui sont soumis à la règlementation de l'UE?

      Les droits des passagers aériens stipulés dans la règlementation de l'UE n° 261/2004 s'appliquent si vous quittez l'UE avec n'importe quelle compagnie aérienne ou arrivez dans l'UE avec une compagnie aérienne immatriculée dans l'UE (ou en Islande, en Norvège ou en Suisse). AirHelp aide les passagers de tous les pays qui ont subi des vols retardés, annulés ou surbookés soumis à cette réglementation de l'UE.
    Prêt à réclamer votre vol maintenant?
    Découvrez votre indemnisation