Annuler Bouton pour fermer la fenêtre modale

Décision de justice : la « grève sauvage » n’est plus un motif de renoncement à indemnisation pour les compagnies aériennes. Des milliers de dossiers pourront être rouverts suite à la décision de la Cour de justice de l’Union européenne du 17 avril.

Mis à jour le

Suite à la décision de la CJUE en date de ce jour, les compagnies aériennes ne peuvent plus invoquer, pour motif de non indemnisation, « la grève surprise ». AirHelp, leader de l’indemnisation aérienne se félicite de cette décision car elle va permettre de rouvrir les affaires classées sur ce motif et ainsi obtenir des indemnisations aux passagers.

La Cour a décidé que « l’absence spontanée d’une partie importante du personnel de vol (sous la forme d’une « grève sauvage ») ne peut pas être considéré comme des « circonstances extraordinaires » qui permettraient de ne pas indemniser les passagers concernés par les perturbations.

Selon Hayat Boufeldja, Country Manager France d’AirHelp, « Jusqu’à présent, toutes les grèves des compagnies aériennes ont été considérées comme des circonstances extraordinaires qui exonéraient les compagnies aériennes de leur obligation de payer des indemnisations. Aujourd’hui, la Cour de justice de l’Union européenne a jugé que même une grève illégale ne constitue pas un événement extraordinaire. Ainsi, à partir d’aujourd’hui, les compagnies devront indemniser leurs passagers jusqu’à 600 € par personne si ces derniers ont été affectés par des retards de vols ou des annulations dues à des grèves du personnel des compagnies aériennes. Cette décision vient renforcer considérablement le droit européen des passagers et s’applique à toutes les grèves antérieures, la prescription étant la seule barrière.

Par conséquent, AirHelp rouvrira des milliers de dossiers de ce type et fera valoir la réclamation de ses clients auprès des compagnies aériennes responsables. Nous en informerons tous les clients concernés dans les prochains jours. En même temps, nous conseillons à tous les autres passagers affectés par des problèmes de vol dus à des grèves aériennes de faire valoir leur droit à une compensation financière. AirHelp lutte pour les droits des passagers et aide à obtenir la compensation qu’ils méritent, et ce jusqu’au tribunal. »