AnnulerBouton pour fermer la fenêtre modale

AirHelp lance le scanner de carte d’embarquement qui permet de vérifier si son vol retardé est éligible à une indemnisation

Mis à jour le

Les passagers aériens de France dont le vol est retardé ou annulé cet été peuvent maintenant vérifier instantanément s’ils ont droit à une indemnisation en scannant leur carte d’embarquement directement à l’aéroport depuis l’application mobile AirHelp.

 

 

Paris, le 17 août 2017AirHelp, le leader de l’indemnisation des passagers aériens, présente aujourd’hui le premier scanner de carte d’embarquement commandé depuis un smartphone. Le scanner automatise le processus de vérification et de réclamation de l’indemnisation prévue en cas de vol retardé ou annulé.

 

Les passagers peuvent désormais être indemnisés en scannant le code-barres de leur carte d’embarquement, directement à l’aéroport ou une fois rentrés chez eux. Il suffit pour cela de télécharger l’application mobile AirHelp et d’approcher le code-barres de la caméra de son smartphone. L’application pourra alors récupérer toutes les données liées au vol, et analyser s’il donne droit à une indemnisation.

 

Egalement, pour comprendre rapidement si son vol retardé est éligible ou non à une indemnisation et connaître le montant de celle-ci, les passagers ont accès à un résumé de tous les textes de loi concernant la réglementation européenne sur les perturbations de vol directement sur l’application mobile.

 

Tout est gratuit pour les passagers, AIrHelp se rémunère uniquement en prélevant 25% de commission sur l’indemnité obtenue auprès des compagnies aériennes.

 

« Le scanner de carte d’embarquement s’inscrit dans notre volonté de mettre l’innovation technologique au cœur de l’expérience client des passagers aériens. Maintenant, il ne suffit plus que de quelques clics pour obtenir réparation lorsque l’on est bloqué à l’aéroport. Il est important de rendre le processus de réclamation aussi simple et fluide que possible pour les passagers lésés, afin qu’ils puissent profiter au mieux de leurs vacances.

 

Nous avons testé le scanner sur les marchés américains et anglais en juin et juillet, et les retours d’utilisation ont été très bons. Nous avons donc décidé de le lancer sur les marchés français, allemands et espagnols, où circulent les plus grands nombres de passagers aériens en Europe.

 

Sur l’été dernier, ce sont 76 millions d’euros d’indemnité qui sont dus par les compagnies aériennes aux passagers aériens de France en raison des retards et annulations de vol. Pourtant, moins de 10% des passagers lésés ont touché une indemnisation, essentiellement par manque de connaissance des règlementations. Cet été, nous estimons que plus de 80 millions d’euros seront dus, et espérons que notre scanner de carte d’embarquement permettra aux Français de récupérer leurs indemnités. » commente Jeff Biart, responsable d’AirHelp France.

 

Pour télécharger l’application mobile AirHelp : https://www.airhelp.com/fr/mobile/