Annuler Bouton pour fermer la fenêtre modale

Vacances de printemps 2018 : avant de penser à votre destination, réfléchissez d’où partir. Classement des meilleurs aéroports et destinations de France.

Mis à jour le

Paris le 12 avril 2018. A l’heure des départs imminents pour les vacances de printemps, nombreux vacanciers s’interrogent si leur vol sera maintenu. Dans un contexte de grèves, Airhelp, le leader mondial de l’indemnisation aérienne, propose son classement des aéroports les plus fiables basé sur les nouvelles données du mois de mars 2018.

 

Airhelp, publie le classement des dix aéroports qui accusent le moins de retards ces derniers mois. L’analyse d’Airhelp a consisté à comparer l’ensemble des aéroports ayant plus de 5 millions de passagers par an quant à leur taux de vols perturbés de la période du 01/03/2018 au 31/03/2018.

TLS – Toulouse-Blagnac : l’aéroport le plus prometteur pour les vacances de printemps

Au mois de mars, le principal aéroport toulousain (TLS) a montré la meilleure performance quant à la ponctualité au décollage, avec seulement 21,94 % de tous les vols retardés ou annulés. En revanche, parmi les dix plus grands aéroports français, les deux aéroports de Paris (ORY et CDG) ont présenté les pires résultats en termes de ponctualité. A noter que l’écart entre l’aéroport le plus et le moins ponctuel était de 6 points de pourcentage seulement, ce qui permet de conclure qu’environ un passager français sur quatre ne partira pas à l’heure pour ses vacances.

 

 

Madrid (MAD) et Amsterdam (AMS), les deux destinations internationales les plus fiables

Que ce soit pour les deux aéroports parisiens ou pour les dix plus grands aéroports de France, la destination internationale la plus fiable est Madrid Adolfo Suarez-Barajas (88,69% de départs ponctuels d’Orly et même 91,44% pour Toulouse). L’aéroport Amsterdam-Schiphol au Pays-Bas a également reçu une très bonne note (78,18% de départs ponctuels de CDG et 90,48% pour Nantes).

 

1 Les destinations les plus fiables au départ de Paris

 

2 Les destinations les plus fiables au départ des dix plus grands aéroports en France

Pour le mois de mars, les passagers aériens des dix plus grands aéroports français auraient le droit à une indemnisation totale de presque 43 millions d’euros. Les vols annulés ou retardés peuvent permettre à chaque passager de recevoir une indemnisation jusqu’à 600 euros. Lorsqu’un vol est retardé, l’admissibilité à l’indemnisation dépend de la distance du vol mais également de l’heure d’arrivée réelle à l’aéroport de destination et de la raison de la perturbation. Les passagers affectés par ces retards peuvent réclamer leur indemnisation jusqu’à trois ans après un vol perturbé.

Hayat Boufeldja, Country Manager France, précise : “Chaque année, les vacances de printemps sont l’occasion des courts séjours ou de pouvoir découvrir une capitale. Mais les retards de vols et les annulations peuvent être un facteur de stress inutile pour les voyageurs voire jusqu’à même gâcher complètement le voyage.Grâce à nos données, nous avons observé que de nombreux aéroports français doivent faire face à de fortes perturbations pendant cette période. Les compagnies aériennes ont le devoir de rendre leurs opérations aussi ponctuelles que possible et d’indemniser les voyageurs pour les problèmes de vol. Globalement, si l’on observe la période de vacances de Pâques 2018, les passagers en France auraient droit à une indemnisation de plus de 43 millions d’euros. Chez AirHelp, nous aidons les passagers à faire valoir leurs droits et, si nécessaire, les entraîner en justice pour eux”.