Annuler Bouton pour fermer la fenêtre modale

AirHelp planifie les vacances des juilletistes en les conseillant sur les jours et horaires pour voyager sereinement !

Mis à jour le

Paris, le 06 juillet 2018 – Top départ ! les vacances d’été ont débuté ce premier weekend et ce sont les juilletistes qui ouvrent le bal des premières heures de bouchons, des retards d’avions et des droits à indemnisation. AirHelp, le leader mondial de l’indemnisation aérienne donne, grâce à ses données précises et massives, les quelques astuces pour partir voyager sereinement !

 

Le meilleur jour de la semaine pour voyager en avion : Mardi

Les aéroports d’Orly et Roissy Charles de Gaulle vont être très chargés dans les semaines à venir.

Les données recensées par AirHelp sur la période estivale 2015-2016-2017 permettent d’identifier les jours les plus propices pour « Best day of the week to fly ». Il en ressort que le mardi arrive en tête avec une moyenne de 70% des vols à l’heure.  Pour autant, le taux de vol arrivant à l’heure le weekend est autour des 60-65%.

« Ses données sont à titre indicatif, évidemment nous ne pouvons prévoir les grèves de contrôleurs aériens, ou autres cas exceptionnels. Néanmoins, notre base de données est l’une des plus fiables et des plus précises au monde, depuis notre lancement en 2013 nous avons recueilli des données de vols à travers de nombreuses sources et fournisseurs. Notre capacité à combiner ses informations nous permet d’estimer que le jour le plus propice pour voyager en ces mois estivaux sera le mardi, nos données ont démontré sur les dernières années que les vols ont tendance à être plus ponctuels ce jour-là. » explique Hayat Boufeldja, la porte-parole France d’AirHelp.

Tableau comparatif sur la période estivale des 3 dernières années du taux de vols « on time performance » du mardi :

Année CDG Orly Moyenne
2015 78% 80% 79%
2016 69% 62% 65,5%
2017 71% 67% 69%

« On observe une augmentation significative du trafic aérien entre 2015 et 2016, ce qui a probablement conduit à une diminution de la ponctualité des aéroports parisiens.

Ces grands aéroports étant un hub pour les compagnies aériennes, l’augmentation du trafic a certainement joué sur la séquence de vol, ce qui a probablement causé la diminution de la ponctualité observée entre ces années.

 

Il est également important de considérer les autres événements qui auraient pu se produire entre l’été 2015 et 2016 en termes de grèves et d’autres cas exceptionnels pouvant avoir un impact sur la ponctualité des vols en provenance des aéroports parisiens. » ajoute Hayat Boufeldja.

 

La tranche horaire la plus fiable pour décoller et atterrir sans retard :  22h00 – 12h00

 

De la même façon, AirHelp préconise de privilégier les voyages de nuit et matinée pour tous les vols au départ de Roissy et Orly. Les taux sont particulièrement satisfaisants avec pour Roissy Charles De Gaulle, une plage horaire entre 22h00 et 6h00 du matin à plus de 75% des vols à l’heure et pour Orly une plage horaire allant de 6h00 à 12h00 avec un taux de 78%.

« Pour éviter une attente interminable en raison de l’important trafic des vacanciers sur les grands aéroports, nous préconisons de favoriser un voyage de nuit. L’afflux moins important des vacanciers le soir, garanti un passage à l’aéroport sans tracas. Depuis ces dernières années, nous avons observé un afflux important des vacanciers durant le mois de juillet, nous conseillons ainsi aux voyageurs qui voyagent le jour, d’arriver avec au moins 3 heures d’avance à l’aéroport pour passer les contrôles de sécurité. »

Le top 5 des destinations les plus fiables se joue dans les pays européens du Nord-Ouest*.

 

La France compte 2 destinations parmi le top 5 des destinations les plus fiables derrière l’Allemagne avec l’aéroport de Francfort, la Grande-Bretagne avec l’aéroport de Londres et les Pays-Bas avec l’aéroport d’Amsterdam. Sans grande surprise, la Méditerranée l’emporte avec Toulouse Blagnac et Nice qui affichent respectivement une place de 4e et 5e et un taux de 70,75% et 67,47% de vols à l’heure.

 

Su la période estivale du 1 juillet au 31 août 2017, AirHelp a recensé un montant de plus de 75 millions d’euros de droit à un indemnisation sur un total de 240 530 passagers aériens et 2 091 vols au départ de l’ensemble des aéroports français.