Questions fréquentes

Demandes en cours

  • Combien coûte l'utilisation d'AirHelp ?

    L'utilisation d'AirHelp est gratuite, sauf si votre demande d'indemnisation aboutit. Nous ne recevons pas d'argent si vous n'en obtenez pas. Nos frais de service s'élèvent à 25 % de toute indemnisation que nous vous aidons à obtenir. Si une compagnie aérienne est peu coopérative et sommes forcés d'entreprendre une action en justice pour obtenir votre dédommagement, une commission supplémentaire de procédure judiciaire peut être déduite. Même dans ces cas, le total des frais n'excède pas 50 % du montant de votre indemnisation.

  • Comment puis-je soumettre une demande d'indemnisation à AirHelp?

    C'est très facile ! Il vous suffit de cliquer sur le bouton "Démarrer une demande" et suivez les cinq étapes. Si vous avez des difficultés, contactez notre service client. Nous attendons votre réclamation !
  • Combien de temps faut-il pour être indemnisé ?

    Cela dépend, mais sachez que nous essayons d'obtenir votre indemnisation au plus vite. Certaines compagnies aériennes répondent sous 2 ou 3 jours, d'autres prennent 4 à 6 semaines. Certaines ne répondent jamais. Nous relançons de nombreuses fois les compagnies aériennes, afin de les contraindre à répondre. Si la compagnie aérienne rejette votre demande d'indemnisation, nos avocats vont prendre en charge votre demande, l'évaluer, et l'envoyer à la Direction Générale de L'aviation Civile ou attaquer la compagnie aérienne en justice. Cela peut prendre de 6 mois à plus d'1 an.
  • Comment puis-je vérifier l'état de ma demande?

    Dès qu'il y aura de nouvelles informations concernant votre réclamation, nous vous tiendrons au courant et informé immédiatement par e-mail. Si vous n'avez pas entendu parler de nous, il est probable que rien ne s'est produit. Toutefois, vous pouvez toujours vérifier l'état de votre réclamation dans votre tableau de bord.

  • Que dois-je faire si la compagnie me contacte personnellement après avoir déposé une réclamation auprès AirHelp?

    Parfois, les compagnies aériennes contactent les passagers directement afin de leur proposer la somme réduite. Dans ce cas, vous devez informer AirHelp dès que possible.

  • Qu'advient-il lorsque la compagnie ne répond pas du tout?

    Si la compagnie aérienne ne nous répond pas, nous la remettons à nos avocats pour une évaluation juridique. L'étape suivante consiste à contacter l'organisme national d'application de la loi dans votre pays et / ou à prendre la compagnie aérienne devant les tribunaux.

  • Qu'advient-il lorsque la compagnie aérienne rejette injustement ma demande d'indemnisation?

    Si la compagnie aérienne refuse de verser une indemnité légitime, nous remettons la réclamation à nos avocats pour une évaluation juridique. Malheureusement, nous ne pouvons pas porter toutes les réclamations en justice, mais nous nous efforçons de lutter contre les mauvaises pratiques des compagnies aériennes à chaque fois possible. Une décision de justice peut parfois ouvrir des possibilités d'indemnisation à beaucoup d'autres réclamations, donc juste parce que la compagnie aérienne rejette votre demande ne signifie pas que tout espoir est perdu pour vous afin d’obtenir votre indemnisation.

  • Est-ce que les compagnies aériennes donnent toujours une raison pour rejeter une réclamation?

    Non. Si la compagnie aérienne ne fournit pas une raison pour le rejet de votre demande, nous traitons la demande comme ignorée et remettons la réclamation à nos avocats pour une évaluation juridique. L'étape suivante consiste à contacter l'organisme national d'application de la loi dans votre pays et / ou à prendre la compagnie aérienne devant les tribunaux.

  • Mon vol a été annulé et mon argent remboursé. Puis-je tout de même introduire une demande ?

    Si la compagnie aérienne n'a pas fourni de préavis au moins 14 jours avant le vol et si votre vol est éligible conformément au règlement EC 261, la réponse est oui : les passagers peuvent obtenir à la fois une indemnisation ET un remboursement. Cependant, pour obtenir le remboursement, les compagnies aériennes exigent souvent la signature d'une dérogation. Certaines dérogations incluent un renoncement à la clause d'indemnisation, ce qui rend impossible toute demande d'indemnisation ultérieure. Si vous avez l'intention d'introduire une demande, veillez à lire les petits caractères de tout document que vous signez.

  • Y at-il des coûts supplémentaires en cas d'action en justice?

    Bien que la demande d’indemnisation soit rejetée par la compagnie aérienne, nous sommes toujours prêts à battre pour votre rémunération légitime et porter une affaire en justice. Les coûts impliqués dans l’action légale sont parfois élevés mais pas pour vous. Nous sommes toujours sans risque ou coût initial, comme AirHelp paiera tous les frais supplémentaires y compris les honoraires d’avocat et les frais de justice. Les frais d’action en justice seront facturés si l’action est gagnée. Ils seront déduits de l'indemnisation perçue en plus des frais de service. N’importe combien AirHelp paie pour la procédure juridique, pour vous, les frais sont établis et toujours les mêmes. S’il vous plait, vérifiez la liste de prix.

  • Pourquoi n'ai-je reçu que 50 % de mon indemnisation ?

    Conformément au règlement européen EC 261, si un passager accepte un réacheminement suite à une annulation de vol, la compagnie aérienne peut réduire de moitié le montant de l'indemnisation, à condition que le passager arrive à sa destination finale dans un certain délai, conforme à l'arrivée prévue du vol réservé à l'origine.

    Ce délai se base sur le parcours du vol comme suit :

    Distance parcourue

    Retard total

    Tous les vols de moins de 1 500 kilomètres

    moins de 2 heures de retard

    Vols au sein de l'UE de plus de 1 500 kilomètres

    moins de 3 heures de retard

    Vols intérieurs non européens entre 1 500 et 3 500 kilomètres

    moins de 3 heures de retard

    Vols européens non-intérieurs de plus de 3 500 kilomètres

    moins de 4 heures de retard

    Bien que les montants de l'indemnisation pour les vols retardés ne soient généralement pas affectés par cette règle, il existe une exception :

    Distance parcourue

    Retard total

    Vols intérieurs non européens de plus de 3 500 kilomètres

    entre 3 et 4 heures de retard

    Dans ces cas particuliers, l'indemnisation versée pourrait également être réduite de moitié.

  • Mon type de perturbation de vol n'est pas mentionné sur le site Internet – puis-je introduire une demande d'indemnisation ?

    Conformément au règlement européen EC 261, seuls les retards et annulations de vol et les refus d'embarquement sont couverts. En revanche, la loi américaine prévoit une indemnisation pour tout refus d'embarquement dû à un vol en surréservation. Si votre perturbation présente un caractère différent, il est peu probable que nous puissions vous aider et nous vous encourageons à contacter directement la compagnie aérienne. Même si cette dernière n'a aucune obligation légale de vous indemniser, vous pouvez toujours demander.

Prêt à réclamer votre vol maintenant?
Découvrez votre indemnisation
Centre de soutien

Vous ne trouvez pas la réponse? Nous sommes là pour vous aider tout le temps.

info@airhelp.fr[email protected]@AirHelpFrance@AirHelpFrance